INFORMATIONS COVID-19

Découvrez nos dernières informations et mesures relatives au Covid-19

Top 20 des plus beaux lacs de France

Campings.Luxe vous dévoile son classement des 20 plus beaux lacs de France. Avec ses milliers de lacs et d’étangs, la France se classe comme le pays européen comptant le plus d’étendues d’eau douce sur son territoire. Certains d’entre eux sont aujourd’hui devenus de véritables attractions touristiques et accueillent sur leurs rives quelques-uns des campings les plus luxueux du pays. Pour des vacances reposantes ou sportives, faites le choix d’un séjour au bord ou à proximité de l’un des 20 plus beaux lacs de France.

20) Lac Vert (Haute-Savoie)

Le lac Vert en Haute-Savoie

C’est l’un des lacs les plus énigmatiques de Haute-Savoie. Situé en face du Mont-Blanc et dominé par la chaîne des Fiz, niché au cœur d’un écrin forestier, le lac Vert doit son nom à la couleur de ses eaux. Inhabituelle dans la région, celle-ci ne s’explique pas par l’environnement naturel immédiat du lac Vert. Mais si les scientifiques s’interrogent encore sur ce mystère, les touristes, préfèrent simplement profiter de ce site paradisiaque au cours de leur balade.

19) Lac Pavin (Puy-de-Dôme)

Le lac Pavin dans le Puy-de-Dôme

Seul et unique lac méromictique de France, c’est-à-dire dont les eaux de surface ne se mélangent pas avec celles situées plus en profondeur, le lac Pavin, situé dans le Puy-de-Dôme, entre le village de Besse-et-Saint-Anastaise et la station de ski de Super Besse, est un lac volcanique situé à 1 197 mètres d’altitude. Avec une profondeur de 92 mètres, le lac Pavin compte comme le lac le plus profond d’Auvergne et l’un des plus abyssaux de France. Près de 200 000 personnes y font une halte chaque année.

18) Lac de Pareloup (Aveyron)

Le lac de Pareloup en Aveyron

Parmi les cinq lacs que compte le plateau du Lévèzou, en Aveyron, le lac de Pareloup est sans aucun doute le plus beau. Situé entre Rodez et Millau, à 805 mètres d’altitude, ce plan d’eau résulte de la construction d’un barrage hydroélectrique dans les années 50. Avec une superficie d’environ 1 300 hectares, celui-ci compte comme la huitième plus grande retenue artificielle de France. C’est aujourd’hui devenu l’une des plus grandes bases de loisirs en plein air de la région.

17) Lacs de Crupillouse (Hautes-Alpes)

Les lacs de Crupillouse dans les Hautes-Alpes

Comptant parmi les plus beaux et les plus hauts lacs des Hautes-Alpes, les lacs de Crupillouse se trouvent dans la haute vallée du Champsaur, sur le territoire de la commune de Champoléon, et font partis du parc national des Ecrins. Les lacs de Crupillouse sont au nombre de sept, bien qu’en hiver, lorsqu’ils gèlent, ces derniers ne sont plus qu’au nombre de deux. Le lac supérieur et le lac inférieur se trouvent respectivement à 2 665 et 2 640 mètres d’altitude.

16) Lac de Monteynard-Avignonet (Isère)

Le lac de Monteynard-Avignonet dans l'Isère

Vingtième plus grande retenue artificielle de France, le lac de Monteynard-Avignonet est un véritable trésor. Le barrage, aménagé sur le cours du Drac, a engendré la mise en eau d’une vallée longue de près de 10 kilomètres et large de 300 mètres en moyenne près de la commune d’Avignonet, dans l’Isère, à 25 kilomètres environ de Grenoble. Apprécié des pêcheurs, le lac de Monteynard l’est également des amateurs de sports de glisse pour les vents qui viennent se frotter à la surface de l’eau. Mais l’attraction numéro un de ce lac comptant comme l’un des plus beaux de France reste les deux passerelles himalayennes, uniques en Europe, qui le surplombent et qui permettent aux randonneurs de pouvoir faire le tour du point d’eau.   

15) Lac de Gérardmer (Vosges)

Le lac de Gérardmer dans les Vosges

Comme son nom l’indique, le lac de Gérardmer se trouve bien sur le territoire de la commune éponyme, célèbre station hivernale du massif vosgien. Avec ses 116 hectares, ce dernier compte comme le plus grand plan d’eau de la Vallée des lacs, qui englobe également le lac de Retournemer et de Longemer. Situé à une altitude de 660 mètres, le lac de Gérardmer fut un lieu d’immersion d’armes et de munitions. Si la baignade y est autorisée sur certaines plages, elle reste réglementée, de même que la pêche autour du plan d’eau.

14) Lac de Guerlédan (Morbihan et Côtes d’Armor)

Le lac de Guerlédan lors de sa vidange en 2015

Plus grande retenue artificielle de Bretagne, le lac de Guerlédan se trouve en plein cœur de cette région, à cheval sur les départements des Côtes d’Armor et du Morbihan. Inauguré en 1930, le barrage de Guerlédan eut pour conséquence d’inonder une bonne partie de la vallée encaissée du Blavet et, in fine, de couper en deux la circulation sur le Canal de Nantes à Brest. Avec une superficie de 304 hectares, le lac de Guerlédan est aujourd’hui une base de loisirs de première importance en Centre-Bretagne.

13) Lac de Guéry (Puy-de-Dôme)

Le lac de Guéry dans le Puy-de-Dôme

Comme de nombreux lacs du Massif Central, celui de Guéry doit son origine à l’intense activité volcanique ayant perdurée pendant plusieurs millions d’années sur le territoire de ce qu’est aujourd’hui devenu l’Auvergne. Plus précisément, ce sont deux cours d’eau obstrués par une coulée de lave qui ont formé le lac de Guéry voici deux millions d’années. Situé à une altitude de 1 244 mètres, ce dernier compte comme le plus haut lac d’Auvergne, mais, à cause d’un phénomène d’eutrophisation, c’est-à-dire une accumulation de sédiments, le lac de Guéry est malheureusement en voie d’assèchement.

12) Grand Lac de Clairvaux (Jura)

Le lac de Clairvaux dans le Jura

C’est sur la commune de Clairvaux-les-Lacs, dans le département du Jura, que l’on retrouve le Grand Lac de Clairvaux. Ce dernier s’étend sur une superficie de 64 hectares et ses pentes douces en font un spot réputé dans la région pour la baignade, d’autant plus que sa faible profondeur permet à ses eaux de se réchauffer rapidement en été. A l’instar de l’autre lac de Clairvaux, le Grand Lac a abrité sur ses rives une cité lacustre datant de la préhistoire. Les fouilles ont aujourd’hui permis de remonter à la surface plusieurs dizaines de milliers de pièces archéologiques !

11) Lac de Serre-Ponçon (Hautes-Alpes et Alpes-de-Haute-Provence)

Le lac de Serre-Ponçon dans les Hautes-Alpes

C’est l’un des lacs les plus célèbres du massif Alpin. Situé à la frontière des Hautes-Alpes et des Alpes-de-Haute-Provence, le lac de Serre-Ponçon doit son origine à la construction d’un barrage sur la Durance, inauguré en 1961. Edifié à l’origine pour pouvoir mieux contrôler les crues de la Durance, produire de l’électricité et permettre l’irrigation de la vallée, le barrage de Serre-Ponçon a aujourd’hui permis de faire de ce lac l’une des destinations touristiques majeures de la Provence. L’îlot Saint Michel, sur lequel est édifiée une chapelle, est ainsi l’un des sites les plus photographiés du département des Hautes-Alpes !

10) Lac des Settons (Nièvre)

Le lac des Settons dans la Nièvre

Au cœur du Parc Naturel Régional du Morvan, dans le département de la Nièvre, le Lac des Settons doit son origine à la construction d’un barrage, édifié au XIXème siècle, et permettant de réguler le débit de l’Yonne afin de faciliter le flottage du bois jusqu’à Paris. Avec sa superficie de 367 hectares, le lac des Settons est aujourd’hui le plus grand plan d’eau du Morvan. S’il fait le bonheur de nombreux pêcheurs, ce lac est également réputé pour les activités ludiques et sportives qui peuvent être pratiquées autour et sur son plan d’eau…

9) Lac d’Allos (Alpes-de-Haute-Provence)

Le lac d'Allos dans les Alpes-de-Haute-Provence

Perché à 2220 mètres d’altitude au cœur du Parc National du Mercantour, dans le département des Alpes-de-Haute-Provence, le lac d’Allos compte comme le plus grand lac naturel d’altitude du Vieux Continent. D’origine glacière, ce dernier s’étend sur une superficie de 60 hectares et il faut près d’une heure de marche pour en faire le tour complet ! C’est d’ailleurs en en faisant le tour que l’on s’aperçoit que le Lac d’Allos ne dispose d’aucun déversoir à ciel ouvert. Son surplus est en effet évacué par l’intermédiaire d’un tunnel souterrain naturel et ses eaux rejoignent par la suite la rivière du Verdon !  

8) Lac du Bourget (Savoie)

Le lac du Bourget en Savoie

A l’exception du Lac Léman, dont une partie se trouve sur le territoire Suisse, le lac du Bourget compte comme le plus grand lac d’origine glacière de France. Situé en Savoie mais dépendant du massif du Jura, le lac du Bourget, également connu sous le nom de lac d’Aix, s’est formé il y a près de 20 000 ans. C’est aujourd’hui devenu un site touristique de grande importance accueillant de nombreuses activités nautiques et de plein air. Ses rives sont bordées de nombreuses plages et en été, la température de l’eau peut atteindre les 25°C !

7) Lac de Castillon (Alpes-de-Haute-Provence)

Le lac de Castillon dans les Alpes-de-Haute-Provence

Le lac de Castillon est, avec le lac de Sainte Croix et celui d’Esparron, l’un des trois plans d’eau artificiels aménagés sur le cours du Verdon, dans le département des Alpes-de-Haute-Provence. Inauguré en 1948, le barrage de Castillon a entrainé la mise en eau d’un lac de 150 millions de mètres cubes ! On retrouve plusieurs plages artificielles au bord de ses rives, notamment à proximité des villages de Saint André les Alpes et Saint Julien du Verdon.

6) Lac du Der (Marne et Haute-Marne)

Le lac du Der dans la Marne

C’est, avec une superficie proche des 50 km², le plus grand lac artificiel d’Europe ! Le lac du Der, aussi appelé lac du Der-Chantecoq, se situe à cheval sur les départements de la Marne et de la Haute Marne, dans le nord-est de la France. Celui-ci fut aménagé dans le cadre d’un plan visant à protéger Paris des inondations entre les années 60 et 70. Avec six plages, de nombreuses pistes cyclables et plusieurs bases nautiques, le lac du Der est aujourd’hui l’un des sites touristiques les plus prisés de la région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne.

5) Lac d’Oô (Haute-Garonne)

Le lac d'Oô en Haute-Garonne

C’est assurément l’un des plus beaux lacs des Pyrénées et par-delà, l’un des plus beaux lacs de France. Situé dans le département de la Haute-Garonne, à 1 507 mètres d’altitude et à proximité de la frontière espagnole et de Bagnères de Luchon, la station de sports d’hiver la plus fréquentée des Pyrénées, le lac d’Oô est une véritable merveille. Celui-ci se situe au pied d’une impressionnante cascade de 275 mètres de hauteur qui l’alimente en eau depuis le lac d’Espingo.  

4) Lac Léman (Haute-Savoie)

Le lac Léman en Haute-Savoie

Avec sa superficie de 580 km², le lac Léman s’avère être à la fois le plus grand lac des Alpes et le plus grand lac naturel d’Europe Occidentale. D’origine glacière, cet immense plan d’eau en forme de croissant se situe à cheval entre la France et la Suisse. Seule la rive sud du lac Léman est d’ailleurs française, puisque la rive opposée et ses deux pointes se trouvent en territoire helvète. C’est d’ailleurs au bord de l’un de ces deux pointes, la plus à l’ouest, que se trouve la célèbre ville de Genève. Véritable mer intérieure, le lac Léman a malheureusement perdu une bonne partie de son côté naturel puisque au moins 60 % de ses berges ont été urbanisées…

3) Lac du Salagou (Hérault)

Le lac du Salagou dans l'Hérault

C’est assurément l’un des plus beaux lacs du Languedoc Roussillon, et par-delà, du sud de la France. Situé dans le département de l’Hérault, le lac du Salagou est une retenue artificielle résultant de la construction d’un barrage sur le cours de la rivière lui ayant donné son nom en 1969. Si les terres rouges qui le bordent donne aux visiteurs l’impression d’un paysage martien, le lac du Salagou est surtout reconnu pour être l’un des spots les plus agréables de l’Hérault pour les amateurs de planche à voile et autres sports de glisse nautique. La tramontane étant propice à la pratique de ces sports. En été, à la faveur des chaleurs et du soleil estival, la température du lac peut atteindre les 28°C !

2) Lac de Sainte Croix (Var et Alpes-de-Haute-Provence)

Le lac de Sainte Croix dans le Var

Le lac de Sainte Croix est un incontournable de la région Provence Alpes Côte d’Azur. Quiconque séjourne à proximité du site touristique des gorges du Verdon ne peut le manquer. Ce lac se situe justement à la sortie de ces dernières. Nombreux sont donc les vacanciers qui, en descendant les gorges du Verdon en canoë ou en kayak, débouchent dans ce plan d’eau artificiel de 2 200 hectares. Quatrième plus grande retenue de France, le lac de Sainte Croix résulte en effet de l’aménagement d’un barrage sur le cours du Verdon, celui-ci ayant été inauguré en 1973. Aujourd’hui, le site accueille de nombreuses activités nautiques et touristiques, des activités qui font du lac de Sainte Croix une zone touristique de première importance entre le Var et les Alpes de Haute Provence.

1) Lac d’Annecy (Haute-Savoie)

Le lac d'Annecy en Haute-Savoie

C’est sans aucun doute l’un des, si ce n’est LE, plus beaux lacs de France. Le lac d’Annecy, bordant la ville du même nom, s’étend sur une superficie de 27,5 km², en plein cœur de la Haute-Savoie. A l’instar du lac du Bourget, mentionné précédemment, le lac d’Annecy est un lac d’origine glacière. Il s’est en effet formé voilà plus de 18 000 ans lorsque les immenses glaciers alpins ont commencé à fondre. Aujourd’hui, le lac est devenu un véritable point d’attraction touristique et l’on ne compte plus les activités qui peuvent être pratiquées sur ou à proximité du plan d’eau. De la voile au parapente en passant par le cyclisme (une route longue de 40 kilomètres permet d’en faire le tour), celles-ci permettent d’apprécier sous tous les angles le plus beau lac de France. Un lac dont l’eau est par ailleurs réputée comme étant l’une des plus pures au monde !        

Partagez sur