INFORMATIONS COVID-19

Découvrez nos dernières informations et mesures relatives au Covid-19

Top 20 des plus beaux coins pour pratiquer la baignade sauvage en France

Ils font partie des trésors insoupçonnés de la France touristique. Des trésors qui ne viennent que très rarement à l’esprit mais qui pourtant font le bonheur de milliers de personnes chaque année. Ces trésors, ce sont les lieux et sites où la baignade sauvage et en eaux vives est permise. Du nord au sud, la France en regorge, et certains sont de véritables petits coins de paradis. Des sites plus ou moins grands, plus ou moins faciles d’accès, plus ou moins fréquentés, mais des sites toujours idylliques et magiques où une eau souvent cristalline s’écoule, là aussi, plus ou moins lentement... Ces endroits paradisiaques où l’on vient parfois de loin pour se baigner, nous les avons listés avant de sélectionner les 20 qui, à nos yeux, semblent être les plus beaux et les plus agréables...

20) Les cascades du Martinet (Saint-Etienne-Vallée-Française)

Les cascades du Martinet à Saint-Etienne-Vallée-Française

Au cœur des Cévennes, la petite commune de Saint-Etienne-Vallée-Française, située en Lozère et distante d’une quarantaine de kilomètres d’Alès abrite l’un des plus beaux sites de baignades sauvages de France ; les cascades du Martinet. Faciles d’accès, ces cascades sont situées sur le cours du Gardon de Sainte Croix, sous-affluent du Gardon. Plusieurs piscines naturelles permettent de sauter dans l’eau et de se baigner.

19) Le Pont de Porto (Ota)

Le Pont de Porto à Ota

Le site du Pont de Porto, sur la commune d’Ota, se trouve à quelques centaines de mètres de l’embouchure du Porto, un fleuve côtier qui se jette dans la Méditerranée au niveau du petit port des Marines de Porto. On y retrouve quelques piscines naturelles qui font le bonheur des vacanciers qui peuvent également s’enfoncer plus loin dans les terres pour chercher un peu plus de calme et de tranquillité pour se baigner, comme au niveau du pont génois de Pianella, dans les gorges de la Spelonca.

18) Les Cascades du Sautadet (La Roque)

Les cascades du Sautadet à La Roque

Bien que la baignade y soit classée comme dangereuse, le site des cascades du Sautadet attire chaque été de nombreux vacanciers. Il faut dire que l’endroit est un véritable chef d’œuvre de la nature où les eaux de la Cèze, ont, à hauteur du village de La Roque dans le Gard, façonné d’impressionnantes gorges et où les vasques et cascades se succèdent, pour le plus grand plaisir des amateurs de baignade et de saut en eaux vives.

17) Le Pont d’Arc (Vallon-Pont-d’Arc)

Le Pont d'Arc à Vallon Pont d'Arc

C’est l’une des baignades sauvages les plus fréquentées d’Ardèche. Le Pont d’Arc, une arche naturelle surplombant le cours d’eau, marque l’entrée officielle des magnifiques gorges de l’Ardèche. Si le site est le point de départ de nombreux kayakistes et céistes qui souhaitent descendre la rivière, les plages naturelles de galets qui entourent le Pont d’Arc sont également prisées des baigneurs qui ne peuvent rêver meilleur environnement pour se baigner dans les eaux vives de l’Ardèche.

16) Les rives du Tarn (Sainte-Enimie)

Les rives du Tarn à Sainte-Enimie

Si les gorges du Tarn s’avèrent être un véritable paradis pour les amateurs de baignade sauvage, c’est peut-être au pied du village de Sainte-Enimie qu’ils se sentent le mieux. A cet endroit en effet, la rivière coule tranquillement et, en été, la profondeur est idéale pour que petits et grands puissent se baigner sans danger. Attention toutefois aux canoës et aux kayaks qui descendent les magnifiques gorges du Tarn et dont les occupants sont nombreux à s’arrêter à cet endroit pour admirer la vue depuis le cours d’eau sur l’un des plus beaux villages de France !

15) Les cascades de Purcaraccia (Quenza)

Les cascades de Purcaraccia à Quenza

C’est sur les hauteurs de Sari Solenzara, en Corse du Sud, que l’on retrouve les merveilleuses cascades de Purcaraccia. A proximité des aiguilles de Bavella, sur la commune de Quenza, celles-ci comptent parmi les plus belles piscines naturelles de l’île de Beauté et nombreux sont les estivants à emprunter le sentier escarpé et plutôt raide qui permet d’y accéder. Les cascades de Purcaraccia forment une série de chutes d’eau toutes plus belles les unes que les autres et aux pieds desquelles de profondes vasques permettent de sauter et de se baigner dans une eau émeraude à la pureté étincelante...

14) Le Pont du Diable (Saint-Jean-de-Fos)

Les gorges de l'Hérault depuis le Pont du Diable à Saint-Jean-de-Fos

Situé à quelques minutes de route de Saint-Guilhem-le-Désert, l’un des plus beaux villages de France, le site du Pont du Diable de Saint Jean de Fos se démarque comme l’un des plus agréables coins pour pratiquer la baignade sauvage dans l’Hérault. C’est en effet là, sous les arches de ce pont romain considéré comme l’un des plus vieux de France que débouchent les superbes gorges de l’Hérault, un canyon étroit et sinueux mais assez profond pour que l’on puisse y nager et sauter. A noter qu’après ce pont, l’Hérault s’élargie et forme un bassin naturel bordé de nombreuses plages de galets très fréquentées en saison.  

13) Les rives du Tarn (Saint-Chély-du-Tarn)

Les rives du Tarn à Saint-Chély-du-Tarn

A l’instar des rives du Tarn à Sainte Enimie, celles de Saint Chély du Tarn sont toutes aussi agréables pour quiconque souhaite se baigner dans les eaux claires de cette rivière. Alors qu’une plage naturelle de galets permet d’accéder facilement à la rivière juste avant le hameau, le site le plus apprécié des amateurs de baignade sauvage se trouve à quelques dizaines de mètres plus en aval. C’est là en effet qu’une impressionnante cascade surgit de la falaise et donne au lieu un cachet magique et unique...

12) Les gorges de la Verdouble et les cascades de Duilhac (Duilhac-sous-Peyrepertuse)

Les gorges de la Verdouble à Duilhac-sous-Peyrepertuse

Au cœur du pays Cathare, dans l’Aude, les gorges de la Verdouble offre un paysage qui ne manquera pas de séduire tout amateur de baignade en eaux vives. C’est à 1 kilomètre à peine après le village que se situent ces gorges, un canyon creusé dans le calcaire du massif de l’Anayrac et où l’eau de la Verdouble s’écoule dans une succession de cascades (les cascades de Duilhac) et de vasques plus ou moins profondes où il est possible de nager et de sauter. A noter qu’en saison, la baignade y est surveillée.  

11) Les piscines naturelles de la forêt d’Aïtone (Evisa)

Une des piscines naturelles de la forêt d'Aïtone à Evisa

Si la forêt d’Aïtone, à Evisa, compte comme l’une des plus belles forêts de l’île de Beauté, ce n’est pas simplement parce qu’on y trouve les plus beaux spécimens de pins laricio de Corse. Non, c’est aussi parce qu’y passe un cours d’eau extraordinaire, un torrent qui se présente sous la forme d’une succession de cuvettes et de cascades ; les piscines d’Aïtone. Si l’eau y est pure et transparente, elle est aussi très froide, ce qui ne semble pas gêner les nombreux estivants qui viennent s’y baigner pendant la saison, faisant du lieu un site touristique très fréquenté.

10) Les cascades de la Nielle (Saint-Laurent-de-la-Cabrerisse)

Les cascades de la Nielle à Saint-Laurent-de-la-Cabrerisse

C’est un site on ne peut plus paradisiaque. Les cascades de la Nielle, à Saint Laurent de la Cabrerisse, dans l’Aude, est un site sauvage où seuls quelques connaisseurs viennent aujourd’hui se baigner. A la sortie du village, la Nielle, affluent de l’Orbieu, a creusé dans la roche ce qui pourrait s’apparenter aux marches d’un escalier géant. L’eau y descend ainsi en petites cascades avant de former une grande piscine naturelle. C’est là que la baignade est la plus agréable, d’autant plus que l’endroit est calme et que la nature y est omniprésente.

9) La cascade de la Baume (Saint-Rome-du-Tarn)

La cascade de la Baume à Saint-Rome-du-Tarn

Après Sainte-Enimie et son hameau de Saint-Chély-du-Tarn, voilà un autre site enchanteur où la baignade sauvage dans le Tarn est fortement conseillée. Ce site, c’est celui de la cascade la Baume, à Saint-Rome-du-Tarn, un village situé à une quinzaine de kilomètres au nord-est de Millau, au cœur même du Parc Naturel Régional des Grandes Causses. Si la cascade en elle-même est considérée comme l’une des plus belles de France, la vaste piscine naturelle qui se trouve à son pied permet aux baigneurs de s’en donner à cœur joie dans les eaux émeraude du Tarn.  

8) Le Vallon des Carmes (Barjols)

Le Vallon des Carmes à Barjols

Le Vallon des Carmes est un site naturel de 3 hectares situé à Barjols, dans le Var. On y retrouve la rivière Fauvery et ses nombreuses cascades qui, au fil des siècles, ont creusé de superbes piscines naturelles appréciées des estivants qui sont nombreux à séjourner dans ce village voisin des célèbres gorges du Verdon. Un signe, d’ailleurs, ne trompe pas ; l’eau de la rivière du vallon des Carmes est de même couleur que celle du Verdon !

7) Le Pont du Diable (Thuyets)

Le Pont du Diable à Thuyets

C’est, avec le Pont d’Arc, l’un des plus beaux sites de baignade sauvage dans l’Ardèche. Le Pont du Diable, situé à Thuyets, est un majestueux pont de pierre construit au cours du XVème siècle et qui surplombe le cours d’eau du haut de ses 17 mètres. L’Ardèche se frôle ici un passage sinueux et étroit à travers les falaises mais l’eau y est profonde, ce qui pousse certains casse-cous à plonger depuis le pont... Les autres peuvent plus simplement et plus surement aussi y nager tranquillement...   

6) Le Pont du Diable (Olargues)

Le Pont du Diable à Olargues

C’est au pied de l’un des plus beaux villages de France, Olargues, dans l’Hérault, que l’on retrouve le jolie Pont du Diable. Construit au XIIème siècle, ce pont d’architecture romane permet le passage au-dessus du Jaur, un affluent de l’Orb. Une rivière aux eaux cristallines et tranquilles (en été) appréciées par quelques amateurs de baignade en eaux vives tandis que les amateurs de farniente profitent quant à eux de ses berges pour se reposer.

5) Les cascades de la Vis (Cahizac)

L'une des cascades de la Vis à Cahizac

En Languedoc Roussillon, la Vis n’est pas la plus célèbre des rivières. Pourtant, ses eaux ont, au fil des siècles, creusées de magnifiques paysages et sites naturels dont le plus fréquentés est sans aucun doute le Cirque de Navacelles. Prenant sa source au cœur du Parc National des Cévennes, la Vis traverse le Gard pour se jeter ensuite dans l’Hérault. C’est dans ce département que se trouvent les plus belles cascades de la Vis, notamment autour des villages de Gorniès, Saint Laurent le Minier et Cahizac, des lieux dont la beauté attire de nombreux baigneurs.

4) Les gorges de la Restonica (Corte)

Les gorges de la Restonica à Corte

Situées au beau milieu de l’île de Beauté, les gorges de la Restonica comptent parmi les plus belles de toute la Corse. Au milieu de ces dernières s’écoulent une rivière longue de 18 kilomètres et dont les eaux limpides rejoignent ensuite le Tavignano, à Corte. Si les paysages qui l’entourent sont sublimes, ses nombreuses piscines naturelles et cascades le sont tout autant, offrant aux bienheureux l’opportunité d’une baignade sauvage et rafraichissante... 

3) Les gorges de la Méouge (Châteauneuf de Chabre) 

Les gorges de la Méouge à Châteauneuf de Chabre

C’est l’un des lieux de baignades sauvages les plus réputés des Hautes Alpes. Les gorges de la Méouge, une rivière dont la source se trouve dans la Drôme, sont longues de 7 kilomètres et se trouvent sur la commune de Châteauneuf de Chabre, à deux pas de Sisteron. Classés en zone naturelle, les gorges de la Méouge abritent une faune et une flore remarquable, mais aussi de nombreuses zones où la baignade s’avère particulièrement paradisiaque, notamment autour du vieux pont romain de la commune et des cascades qui l’entourent !

2) Le Pont du Gard (Vers-Pont-du-Gard)

La baignade dans le Gardon à Vers-Pont-du-Gard

Le site du Pont du Gard est l’un des hauts lieux touristiques du Gard. Chaque année, l’antique aqueduc gallo-romain accueille plusieurs milliers de visiteurs tandis que ses arches voient défiler tout autant de kayakistes et de céistes descendant tranquillement le Gardon tout en admirant le Pont du Gard. Mais à cet endroit, le Gardon est également fréquenté par de nombreux baigneurs !

1) Les vasques de la Solenzara (Sari-Solenzara)

La baignade dans l'une des vasques de Solenzara

C’est l’une des plus belles rivières de l’île de Beauté et cela ne surprendra donc personne qu’elle abrite de nombreuses zones de baignade sauvage. Des vasques naturelles entourées d’agréables plages de galets qui font des berges de la rivière Solenzara des lieux très fréquentés. Mais si les plus faciles d’accès sont celles qui accueillent le plus de baigneurs, les plus belles et les plus calmes sont celles qui se méritent !  

Partagez sur