INFORMATIONS COVID-19

Découvrez nos dernières informations et mesures relatives au Covid-19

Nos 5 indispensables

Tourisme écoresponsable

Le réseau de pistes cyclables étant très développé c’est le moyen de locomotion idéal pour découvrir l’île de Ré à votre rythme ! De nombreux loueurs sont présents aux 4 coins du territoire et proposent des prestations équivalentes. Si vous n’aimez pas pédaler, vous pourrez même emprunter un vélo électrique. Elle est pas belle la vie ?

Pour débuter, enfourchez votre bolide direction Loix pour traverser les marais salants par le passage de Martray. De juin à septembre vous aurez peut-être la chance de voir les sauniers récolter ce précieux sel. N’hésitez pas à vous arrêter chez un producteur local pour vous acheter quelques souvenirs. Pendant votre promenade, vous apercevrez de nombreux ostréiculteurs qui bordent le littoral. À l’heure du déjeuner, faites une pause dans une de ces cabanes pour déguster quelques huitres bien fraiches face à l’Océan. A proximité de Fier d’Ars, vous tomberez certainement nez à nez avec la Réserve Naturelle nationale de Lilleau des Niges. Ce paradis pour les oiseaux migrateurs à l’ouest de l’île s’étend sur 220 hectares d’anciens marais salants. Des panneaux explicatifs à l’entrée du site détaillent les différentes espèces qui s’y abritent.

Petite capitale

Ce village maritime protégé par des remparts fortifiés est le carrefour incontournable de vos promenades à vélo. Chaque ruelle regorge de trésor du patrimoine : les maisons rétaises si typiques de l’île, l’hôtel de Clerjotte ou encore la citadelle qui a accueillis de nombreux prisonniers destinés au bagne. Pour une vue panoramique sur la commune, montez en haut du Clocher Observatoire. Il parait même que c’est encore plus beau en nocturne.

Continuez votre excursion par le port pour admirer les nombreux bateaux de pêche et de plaisance qui ont jeté l’ancre. Si la file d’attente ne vous effraie pas, faites la queue pour déguster un sorbet délicieusement fruité chez l’incontournable glacier « La Martinière ». À la tombée de la nuit, les terrasses et les restaurants qui bordent le port s’animent comme par magie. De nombreuses animations nocturnes et concerts sont organisés pendant la période estivale. Renseignez-vous à l’office du tourisme situé à deux pas des quais.

Prendre de la hauteur

Construit en 1854 pour remplacer la tour qui n’était plus assez efficace, ce phare de 57m de hauteur est désormais la plus haute construction de l’île. Il tire son nom des cétacés qui avaient l’habitude de s’échouer sur cette partie du littoral. Si vous arrivez à bout de ses 257 marches, vous découvrirez à gauche l’océan à perte de vue et à droite une vue dégagée sur l’île de Ré. Lorsque le ciel est suffisamment dégagé, vous pourrez même distinguer les courbes de l’île d’Oléron.

Terminez votre visite du site, par un tour dans le parc des Baleines. D’influence anglaise, cet espace vert de 2 hectares vous garantit un moment de quiétude au milieu de la nature.

Connexion avec la nature

Quand la mer se retire, l’estran (= zone comprise entre le niveau de l’océan à marée basse et à marée haute) se remplit de nombreux coquillages qui ne demandent qu’à être ramassé. Ces bancs de sable abondent au bord de l’île pour le plus grand plaisir des enfants. Pour ramasser pétoncles, palourdes, moules et autres coques on vous conseille d’aller du côté de la grande baie du Fiers d’Ars. Le Bois-Plage est quant à lui renommé pour la récolte fructueuse d’oursins et de crabes.

Soyez vigilants car la réglementation est très stricte. Vous ne pouvez pas pêcher plus de 5kilos de coquillages par personne et par jour. Il est également interdit de retourner les pierres et de recueillir les femelles crustacées avec leurs œufs. N’oubliez pas de consulter les horaires de marées pour ne pas vous faire surprendre.

Le grand bleu

Avec plus de 100 km de plages, vous avez l’embarras du choix pour poser votre serviette. Les plages les plus appréciées par les familles se trouvent du côté de La Couarde et de Bois-Plage. Elles sont pour la plupart surveillées en période estivale. Bordées de pins, les criques de Trousse-Chemise attirent les vacanciers qui préfèrent les étendues plus sauvages et préservées de la foule. Les amateurs de kite surf et de voile apprécieront les 2 grandes plages situées de part et d’autre du pont de Ré, à proximité de la commune de Rivedoux.

Pour ajouter un peu de magie à votre séjour sur l’île de Ré, installez-vous sur la plage de la Conche à la tombée de la nuit pour regarder le soleil disparaitre au loin dans l’océan.

Le p'tit +

50 nuances de blanc

Dès 1996, les 10 mairies de l’île de Ré ont adapté un nuancier commun de 12 tons afin de préserver l’harmonie des couleurs pour tous les bâtiments.

L’île de Ré c'est :

110kilomètresde piste cyclable
8000tonnesd’huîtres savoureuses
1500hectaresde marais salants

Et si c'était votre prochainMeilleur souvenir de vacances ?