Il sera désormais interdit de se moquer de la peau trop blanche et des cheveux trop blonds des hollandais dans les campings français

Attention aux coups de soleil !

C’est après de longues heures d’un débat qui n’aura pas manqué de déchainer les passions que les députés ont finalement voté la loi interdisant les moqueries à l’égard de la peau trop blanche et des cheveux trop blonds des hollandais à l’intérieur des campings hexagonaux. Bien que toujours autorisées sur les plages et au bord des piscines, ces remarques ont tout de même été encadrées. Seuls les hollandais en slip de bain qui deviennent tout rouge au soleil vont désormais pouvoir faire l’objet de sarcasmes. 

« Une victoire contre la bêtise humaine ». C’est avec ces mots que le Premier Ministres des Pays Bas, Mark Rutte, a exprimé hier sur Twitter son soulagement et sa satisfaction après le vote d’un texte à l’Assemblée Nationale qui interdit désormais formellement les moqueries dont peuvent être l’objet son peuple lorsque celui-ci se rend en vacances dans les campings de l’hexagone.

Portée par les députés du groupe Europe Ecologie Les Verts, cette loi devrait permettre de réchauffer les relations entre les deux pays, on ne peut plus distendues depuis quelques mois et l’affaire dite « Edam et Eve ». Pour rappel, le couple royal des Pays Bas avait été baptisé de ce sobriquet faisant référence au plus célèbre des fromages hollandais (à la texture orange et entouré d’une fine pellicule de couleur rouge) par la presse people après la publication d’une photo montrant le roi Guillaume Alexander ravagé par les coups de soleil pendant ses dernières vacances dans le sud de la France. 

A l’époque, La Haye n’avait pas apprécié la formule et s’en était plaint auprès du gouvernement français. Depuis cette affaire, le pays n’a cessé de se diviser entre les gardiens de la liberté d’expression et les défenseurs des droits de l’Homme.

Adopté à l’aide d’une courte majorité, cette loi interdit donc à quiconque de porter atteinte à la dignité des personnes de nationalité hollandaise en se moquant de la couleur de leur peau et de la réaction de celle-ci suite à une trop longue exposition à l’astre solaire et / ou par l’intermédiaire d’une remarque désobligeante sur la couleur de leur cheveux.

A noter toutefois qu’un amendement limite aux terrains aménagés de camping et de caravanage cette interdiction. En dehors de ce périmètre, les remarques sarcastiques ont toujours droit de citer bien que le contexte au sein duquel celles-ci peuvent être prononcées ait quant à lui été fortement encadré. En effet, pour rire un bon coup, il ne faudra plus désormais s’attaquer qu’aux seuls hollandais qui, en se prélassant en slip de bain sur une plage ou au bord d’une piscine, deviennent tout rouge au soleil.

Vous venez de lire une histoire non confirmée de l'une de nos sources les moins fiables. Ne croyez pas tout ce que vous lisez...

Partagez sur