Après avoir passé les meilleures vacances de leur vie, une famille de Hollandais refuse de quitter le camping pour rentrer au pays

Une image difficilement soutenable pour une famille de hollandais en vacances dans un camping breton

C’est une histoire pour le moins insolite qui est en train de se dérouler au camping des Goélands de Carantec, dans le Finistère (29). Depuis six semaines, une famille de Hollandais s’accroche à son mobil home comme un coquillage à son rocher. Alors que leur séjour devait initialement prendre fin il y a de cela un mois et demi, cette famille aurait décidé de ne plus repartir pour s’installer définitivement dans le camping. S’ils affirment avoir passé les « meilleures vacances de leur vie », les propriétaires de l’établissement ne l’entendent pas ainsi et envisageraient de faire appel aux forces de l’ordre pour évacuer le mobil home. Enquête.

C’est la hantise de tous les vacanciers. Chaque année, ces derniers ont à peine le temps de s’installer dans leur villégiature qu’un compte à rebours se met en marche. Il sonnera bientôt la fin des vacances et le retour du train-train quotidien. Une fatalité que semble pourtant refuser Mark Huntelaar et sa famille, en vacances depuis deux mois dans un camping du nord Finistère. Alors qu’ils avaient à l’origine loué un mobil home pour deux semaines, cette famille de Hollandais refuse de quitter les lieux et souhaite à présent s’installer définitivement dans le camping, une manière, d’après eux, de prolonger éternellement ce qu’ils affirment être les « meilleurs vacances de leur vie ».

Du côté des propriétaires, on ne l’entend pas forcement de cette façon. « Depuis six semaines, nous explique Jacqueline, à la tête du camping des Goélands depuis 1995, cette famille refuse de quitter les lieux. Au départ, nous pensions qu’ils souhaitaient simplement prolonger leur séjour parmi nous. Mais ils ne veulent pas régler la note et considèrent le mobil home comme leur nouvelle maison. A chaque fois que nous approchons, ils nous agressent et nous disent de rentrer chez nous ! C’est incroyable ! En 20 ans, mon mari et moi n’avons jamais vu ça ! »

Un comble qui aurait assez duré pour les propriétaires. « De toute façon, nous approchons de la date de fermeture annuelle du camping. D’une manière ou d’une autre, nous glisse Joseph, le mari de Jacqueline, ils devront plier bagage et rentrer aux Pays Bas ! ». S’il se dit prêt à faire appel à la Police pour les évacuer de force, il préfèrerait tout de même que cette incroyable affaire se règle d’une façon plus diplomatique.

« Ils nous ont dit avoir découvert le paradis en arrivant ici. A les écouter, ils ne se sont jamais sentis aussi bien que dans notre camping. Ca nous rappelle un peu le coup de foudre que ma femme et moi-même avons eu lorsque nous sommes venus ici pour la première fois. Dès lors, c’est un peu difficile de les mettre à la porte ». Des propos plutôt rassurant à l’égard de la famille Huntelaar, qui sous entendent finalement qu’elle va pouvoir prolonger encore un peu son séjour dans le nord de la Bretagne…

Vous venez de lire une histoire non confirmée de l'une de nos sources les moins fiables. Ne croyez pas tout ce que vous lisez...

Partagez sur