Pour rendre son peuple heureux, Kim Jong-Un souhaite s’inspirer du succès des campings « Made in France »

Le camping made in France à la conquête de la Corée du Nord ?

Le leader nord-coréen aurait-il finalement une once d’humanité à l’égard de son peuple ? C’est ce que l’on pourrait bien finir par croire à la lecture de cette dépêche de l’AFP nous indiquant que celui qui a pris les rênes, à la suite du décès de son père, de la dernière dictature communiste au monde aurait sondé le gouvernement français pour que lui soit révélé les secrets des campings hexagonaux. Selon Kim Jong-Un, seuls les campings « Made in France » auraient le pouvoir de rendre son peuple heureux…

C’est l’une des plus grandes réussites françaises de ces dernières décennies. Avec près de 10 300 terrains recensés et près de 110 millions de nuitées consommées chaque année, le camping est en effet devenu au fil du temps le premier mode d’hébergement touristique marchand dans l’hexagone.

Un succès qui semble ne pas passer inaperçu en dehors de nos frontières puisque Kim Jong-Un, le tyrannique leader de la Corée du Nord, aurait émis le souhait de voir se développer l’hôtellerie de plein air dans son pays. Pour se faire, il aurait demandé à ses proches de sonder le gouvernement français, et plus particulièrement le ministère du tourisme, afin que celui l’aide dans sa démarche.

D’après Mô Byl Hô Me, professeur à Science Po Paris et spécialiste de la Corée du Nord, si Kim Jong-Un souhaite particulièrement s’inspirer du modèle français de l’hôtellerie de plein air pour implanter des campings en Corée du Nord, c’est parce qu’il « se montrerait favorablement impressionné par les effets bénéfiques des vacances et en particulier du camping sur le moral des français ».

Un sondage publié il y a de cela quelques semaines vient d’ailleurs accréditer cette thèse puisque d’après celui-ci, les français ayant séjourné dans un camping cette année sont ceux qui se déclarent le plus satisfait de leurs vacances.

« Mes sources m’ont assuré que le leader nord-coréen aurait confié à quelques-uns de ses proches sa volonté de transformer les camps de travail forcé qui parsèment le pays en camps de vacances à ciel ouvert pour que son peuple retrouve enfin le sourire ! », poursuit Mô Byl Hô Me. Le camping pourrait-il donc être le remède miracle permettant de rendre le peuple nord-coréen heureux ?

Vous venez de lire une histoire non confirmée de l'une de nos sources les moins fiables. Ne croyez pas tout ce que vous lisez...

Partagez sur