Le Gouvernement compte sur les campings pour faire de la France la 1ère puissance mondiale en termes de Bonheur National Brut

Une famille heureuse au camping

D’ici 2020, tous les pays membres de l’Organisation des Nations Unis (ONU) devront avoir mis en place les structures adéquates permettant un calcul optimal du Bonheur National Brut (BNB). La France a décidé de prendre les devants en annonçant la publication, dès 2017, des chiffres de cet indicateur la concernant. A moyen terme, le gouvernement vise la première place au classement mondial.

Si les économistes prévoient une dégringolade de la France au classement des pays les plus riches de la planète en termes de Produit Intérieur Brut (PIB) dans les prochaines années, la mise en place d’un nouvel indice permettant de mesurer le niveau de vie d’un pays et n’intégrant plus uniquement la valeur ajoutée produite devrait redonner un peu de baume au cœur des français. 

Cet indice, c’est le Bonheur National Brut, qui a pour originalité de prendre en compte des facteurs non économiques pour déterminer le niveau de satisfaction de la population. Alors que l’ONU souhaite que tous ses membres aient mis en place d’ici à l’année 2020 les structures adéquates permettant le calcul du BNB, le gouvernement a annoncé vouloir prendre les devants en publiant dès 2017 les chiffres concernant la France.

A moyen terme, le but du gouvernement est faire de la France la première puissance mondiale en termes de Bonheur National Brut. Et pour atteindre cet objectif, l’exécutif compte s’appuyer sur un allier inattendu ; le camping.  

Différentes études montrent en effet qu’en France, et ce depuis de nombreuses années, c’est le camping qui procure le plus de bonheur aux citoyens, loin devant le traditionnel apéro entre amis et les défaites de l’Olympique de Marseille, qui arrivent respectivement en deuxième et troisième position.

D’après une source haut placée à Matignon, le gouvernement envisagerait donc de généraliser les vacances au camping, en les faisant rembourser par la Sécurité Sociale, si l’Union Européenne n’oppose par son véto, afin de gonfler artificiellement le BNB du pays. Nul ne doute qu’avec ce projet, le gouvernement devrait retrouver un peu de crédibilité et de popularité auprès des français !

 

Vous venez de lire une histoire non confirmée de l'une de nos sources les moins fiables. Ne croyez pas tout ce que vous lisez...

Partagez sur