Il gagne 15 millions d’euros au LOTO mais souhaite tout de même passer ses vacances au camping

Le camping, pas assez luxueux pour la Française des Jeux ?

Aussi incroyable que cela puisse paraitre, lorsque l’unique vainqueur de la dernière cagnotte de l’Euromillions est venu chercher son chèque à la Française des Jeux, il aurait manifesté sa volonté de continuer à passer ses vacances au camping. Alerté par le personnel, le directeur aurait alors refusé de signer le chèque, arguant que l’homme n’avait pas toute sa tête et que seul un tuteur pouvait dès lors se charger de l’encaissement. Enquête.

Gagner au Loto peut faire tourner des têtes, et pas toujours dans le sens que l’on pourrait croire. Alors que la logique pousse les gagnants du LOTO à s’offrir ce qui leur était auparavant inaccessible (voyage autour du monde, voiture de luxe, etc.), le vainqueur des 15 millions d’euros de la dernière cagnotte de l’Euromillions a simplement exprimé le souhait de continuer à partir en vacances au camping.

Un souhait qui n’est semble-t-il pas passé auprès du service « Relation gagnants » de la Française des Jeux (FDJ). Ce service, chargé d’accompagner les personnes ayant remporté des gains supérieurs à 500 000 euros, propose en effet à ces dernières lors d’un atelier pédagogique de se familiariser avec le vocabulaire de la finance, de l’immobilier, du droit de la famille ou bien encore de la fiscalité. L’idée étant d’apporter aux grands gagnants des premières notions en gestion de patrimoine, qui pourront leur être utile par la suite et éviter ainsi qu’ils ne dilapident trop rapidement leurs gains.

Mais la FDJ invite tout de même ses nouveaux millionnaires à se faire plaisir. Pour matérialiser le plus rapidement cette nouvelle fortune, les gagnants sont ainsi logés à ses frais dans un palace parisien, et c’est en limousine que les gagnants Premium (gain supérieur à 10 millions d’euros) viennent chercher leur chèque, remis par un membre exécutif de la FDJ.

Dès lors, que l’un de ces nouveaux riches manifeste une volonté inhabituelle comme celle de partir en vacances au camping et c’est toute l’institution qui s’en trouve déstabilisée. Dans le cas présent, les équipes du salon VIP de la FDJ ont tout de suite alerté leur direction. Celle-ci a décidé de soumettre le gagnant à une expertise psychiatrique et les conclusions de cette dernière ne pourront que surprendre celles et ceux qui connaissent bien l’hôtellerie de plein air d’aujourd’hui.

En effet, selon cette expertise, l’homme ne peut avoir toute sa tête puisqu’il aurait affirmé qu’il existe bel et bien en France des campings qui se disent « de luxe » et qui apportent aux vacanciers le confort, la quiétude et les activités dont seuls des clubs de vacances haut de gamme ne pouvaient auparavant se prévaloir. Sans vérification complémentaire, la direction de la FDJ a donc refusé de signer le chèque et s’est tourné vers la justice afin qu’un tuteur puisse être désigné et s’occuper de l’encaissement… 

 

Vous venez de lire une histoire non confirmée de l'une de nos sources les moins fiables. Ne croyez pas tout ce que vous lisez...

Partagez sur