A 115 ans, Jeanne dévoile son secret de longévité : le camping !

Le camping, ça conserve !

A 115 ans, Jeanne Lesage s’apprête une nouvelle fois à quitter sa maison de retraite située dans l’Orne pour quelques jours de repos bien mérités dans un camping de la façade Atlantique. Pour la doyenne du département, ce « pèlerinage » annuel est le secret de sa longévité. Enquête.

Pour Jeanne, le camping n’a aucun secret ! Dès sa plus tendre enfance, ses parents l’emmenaient avec ses frères et sœurs, passer quelques jours de vacances à la campagne. Un petit coin d’herbe, des draps suspendus pour faire office de toi, un feu de bois pour se réchauffer, il n’en fallait pas plus pour nos aventuriers. Même si sa mémoire flanche un peu, Jeanne garde un souvenir fabuleux de ses premiers séjours au grand air « Bien sûr au début, on n’avait pas d’équipements comme maintenant, mais c’était ça l’aventure ! »

Au fil des années, ses parents achètent une tente, puis un réchaud, et des duvets … Ils découvrent peu à peu de nouvelles destinations « Ce qui était formidable à l’époque c’est que l’on pouvait partir quelques jours et découvrir des villes que l’on ne connaissait pas à quelques kilomètres de chez nous ». Le temps passe et les membres de la famille Lesage deviennent des pros du camping et explorent de plus en plus le territoire français. C’est d’ailleurs pendant ses vacances sur la Côte d’Azur, qu’elle rencontre Henry, son futur époux. Tous les deux se font la promesse de se marier au camping, et d’y revenir tous les ans !

Quand on lui demande pourquoi elle adore le camping la réponse est simple : « ça me fait revivre ! Je participe à toutes les activités qui sont proposées : la salsa, les cours d’aérobic et même les tournois de football ! » Désormais, c’est un peu la mascotte des campings, elle a délaissé la tente pour un mobil homme plus confortable, mais ce qu’elle préfère par-dessus tout, c’est saluer ses voisins et leur raconter toutes ses aventures. « Pour rien au monde, je ne manquerais mes vacances au camping ! ». A 115 ans, Jeanne semble passionnée comme au premier jour.

Vous venez de lire une histoire non confirmée de l'une de nos sources les moins fiables. Ne croyez pas tout ce que vous lisez...

Partagez sur